Mon Casque adoré : Le Bose SOUNDTRUE II

Petit et discret, gros et stylé, filaire, bluetooth, minimaliste ou pleins de technologie, il existe des casques pour tous les goûts.

Aujourd’hui, je vais vous parler de celui qui partage ma vie depuis 03 ans et qui comble toutes mes attentes.

IMG_4256.jpg

Pour un descriptif technique, vous pouvez consulter cette page.

Ce que j’aime par dessus tout chez lui, c’est que malgré sa taille, il sait se faire oublier. En effet, très léger, je peux passer des heures avec mon casque sur les oreilles et pourtant je ne ressens aucune gène. Et cela est un vrai plus pour moi qui suis sujette à des maux de tête rien qu’en portant des serre-tête…

Il est d’autant plus confortable que, contrairement à son principal concurrent (qui profite d’un succès qui selon moi n’est pas toujours justifié, du point de vue qualité), il fait le tour de l’oreille au lieu d’appuyer dessus. Et ainsi, il isole du bruit extérieur sans pour autant pomper toute la batterie de mon iPod. Alors, qu’on soit clair, on entend quand même ce qu’il se passe autour et pour moi, c’est pas plus mal notamment quand on l’utilise dans la rue (pour entendre arriver une voiture ou un cycliste par exemple) mais il nous met dans une petite bulle de musique.

illucasque
Illustration Amandine Nano

Ajustable, il reste bien en place sur la tête, sur les oreilles. Et ça, c’est un vrai plus pour moi qui n’ai jamais réussi à faire tenir un écouteur, même intra-auriculaire, très longtemps dans mon oreille gauche. Non, ne me demandez pas pourquoi l’oreille gauche, je cherche encore.

Ce que j’aime également c’est évidemment le son, toujours clair, jamais saturé et pourtant pleins de profondeur. Cela est vrai pour les deux utilisations que j’ai de mon casque : sur les oreilles, à volume très bas à bas, et posé sur le bureau, à volume modéré à fort.

Et oui, au travail, hors de question pour moi de ne pas écouter ce qu’il se passe autour (je travaille dans une sorte d’open space) ni de me passer de musique. Je pose donc mon casque dans son étui (un vrai plus quand on le transporte partout) entrouvert, de sorte à créer « une caisse de résonance » et mon casque se transforme en mini enceinte de poche. Evidemment, il n’est pas suffisamment puissant pour imaginer ambiancer une soirée mais, à volume maximum, même des collègues éloignés profitent de ma musique.

Le seul point « négatif » : le fil qui parfois peut gêner, notamment quand on passe l’aspirateur. Je reste néanmoins très attachée au filaire pour plusieurs raisons : pas besoin de le recharger ; je sais toujours où se trouve mon iPod (je n’ai qu’à prendre le casque et remonter le fil 😉 ) ; je me convaincs que le fil rend mon casque moins susceptible de vol à l’arraché.

Bref, je l’adore! Et malgré le temps qui passe et son utilisation intensive, il n’a pas bougé.  Les tissus, les coutures, les mousses, etc. ne sont pas du tout abîmés.

Et vous, vous arrivez à faire tenir un écouteur dans votre oreille gauche?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s